Une salle sourde
qui va faire du bruit

Les travaux pour la réalisation d’une salle sourde ont débuté au niveau -1. Cette structure est construite indépendamment du reste du bâtiment afin d’éviter toute interférence pendant les expériences qui y seront menées. Sa superficie est de 36 m² et elle sera notamment utilisée par le groupe Traitement du Signal et Analyse de Données Audio (ADASP : Audio Data Analysis & Signal Processing), concerné par divers aspects de l’extraction d’information musicale : identification du rythme, extraction de la mélodie principale, détection des instruments, des styles, des émotions, que ce soit à partir du signal audio seul ou à partir de signal mixte audio et vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *